fbpx

Intelectol Forte & Affron B

RôLE DE LA VINPOCÉTINE DANS LES TROUBLES CÉRÉBROVASCULAIRES

Sazal Patyar, Ajay Prakash, Manish Modi, Bikash Medhi. Pharmacological Reports, 2011, 63, 618-268 (2011)

Résumé:

Un accident vasculaire cérébral, ou attaque cérébrale, est défini comme l’apparition brutale d’un déficit neurologique, qui peut être dû à une ischémie. L’ischémie cérébrale est provoquée par une réduction du flux sanguin qui diminue ainsi le métabolisme cérébral. L’hypoperfusion cérébrale chronique entraîne des lésions cérébrales irréversibles et joue un rôle important dans le développement de certains types de démence. La vinpocétine, chimiquement connu sous le nom d’apovincanominate d’éthyle, est un vinca-alcaloïde qui présente des effets améliorant la circulation sanguine cérébrale et neuroprotecteurs. Des études cliniques et non-cliniques ont suggéré plusieurs mécanismes responsables des effets neuroprotecteurs bénéfiques de la vinpocétine. Aucun effet secondaire significatif lié au traitement de la vinpocétine n’ayant été reporté, il est considéré comme sûr pour une utilisation à long terme. Cet alcaloïde vasoactif est largement commercialisé comme complément pour la vasodilatation et comme nootrope pour l’amélioration de la mémoire. Ce présent rapport se concentre sur les études portant sur le rôle de la vinpocétine dans les maladies cérébrovasculaires.

EFFETS PSYCHOPHARMACOLOGIQUES DE LA VINPOCÉTINE CHEZ DES VOLONTAIRES SAINS

Subhan Z., Hindmarch I. European journal of clinical pharmacology, 1985

Résumé:

Douze femmes volontaires en bonne santé ont reçu des prétraitements par vinpocétine 10, 20, 40 mg et par placebo trois fois par jour (t.d.s.) pendant deux jours conformément à une étude randomisée en double-aveugle. Le troisième jour de traitement et 1 h après le dosage matinal, les sujets ont effectué une batterie de tests psychologiques notamment la Fréquence Critique de Fusion (CFF), le Temps de Réaction de Choix (TRC), Évaluations Subjectives des Effets Thérapeutiques (LARS) et un test d’analyse de la mémoire basée sur la technique de Sternberg. Aucun changement statistiquement significatif par rapport au placebo n’a été observé sur CFF, TRC ou évaluations subjectives des effets thérapeutiques. Cependant, la mémoire tel qu’évaluée avec la technique de Sternberg s’est avérée être considérablement améliorée après un traitement par vinpocétine 40 mg par rapport au placebo et les résultats ont suggéré un effet localisé du traitement sur l’étape de comparaison du processus de réaction.

ÉTUDE DES EFFETS DE LA VINPOCÉTINE SUR LES FONCTIONS COGNITIVES.

Valikovics A., Csányi A., Németh L. Ideggyogyaszati szemle, 2012

Résumé:

Introduction : L’hypoperfusion cérébrale chronique est un facteur de risque de développement de certains types de démence. Le déficit cognitif léger est un stade predémentiel, car les symptômes sont similaires mais moins sévères que les symptômes chez les patients atteints de démence. La vinpocétine, en raison de son mécanisme d’action complexe, joue un rôle important dans l’amélioration de l’hypoperfusion  cérébrale chronique.

Objectif : Le but de notre étude était de déterminer la gravité du déclin cognitif et d’étudier l’efficacité et l’innocuité du traitement à la vinpocétine per os chez les patients présentant un déficit cognitif léger (durée du traitement : 18 mois).

Approches : Nous utilisons des tests psychométriques (MMSE, ADAS-Cog) pour évaluer les fonctions cognitives. Les tests CGIC-PGIC a été utilisé pour évaluer l’évolution globale de l’état de la maladie. L’ADL a été utilisé pour évaluer l’activité quotidienne d’un patient et l’échelle de dépression d’Hamilton pour évaluer l’humeur du patient. Les évaluations ont été réalisées lors de six visites au cours d’une période de traitement de 18 mois.

Résultats : Au début du traitement, le stade de la déficience cognitive légère de nos patients était modérément sévère. Une amélioration significative a été détectée dans les tests psychométriques au bout de 18 mois de traitement. L’état général de la maladie s’est amélioré de manière significative selon le patient et  selon l’expérimentateur. Une amélioration significative de l’activité quotidienne a également été détectée. L’amélioration complexe des symptômes cliniques a affecté l’humeur des patients de manière positive. De plus, la vinpocétine était sûre et avait un bon profil de tolérabilité pendant l’ensemble de la période d’étude.

Conclusion : La vinpocétine, en raison de son mécanisme d’action complexe, a amélioré de manière significative les fonctions cognitives, l’état général de la maladie ainsi que la qualité de vie chez les patients atteints d’hypoperfusion cérébrale chronique. Par conséquent, le traitement à la vinpocétine peut être recommandé pour les patients atteints de troubles cognitifs légers.


Où nous sommes

Covex, S.A.
Calle Acero 25
28770, Colmenar Viejo, Madrid, Spain

CONTACT

Nous contacter